De temps en temps, j'aime bien revenir à des genres littéraires plus "classiques"... Quoique je ne suis pas sûre que "classique" soit le mot idéal pour désigner un thriller psychologique...

 

 

écoute nousEcoute-nous.

Auteur: Liz Coley.

Editeur: Presses de la Cité.

Genre: Thriller.

Nombre de pages: 295.

Résumé:

Angela a 13 ans quand elle disparaît d’un camp de vacances. Le lendemain, elle rentre chez ses parents – ou du moins c’est ce qu’elle croit : en réalité, elle a été absente plus de trois ans. Trois années dont elle n’a aucun souvenir. Que s’est-il passé ? Où était-elle tout ce temps ? Sans la moindre réponse à ces questions, Angela tente de reprendre une vie plus ou moins normale avec l’aide de la psychologue qu’elle voit désormais régulièrement. Au fil des séances, alors qu’elle cherche à retrouver la mémoire, Angela laisse parler les différentes personnalités qu’elle s’est créées pour supporter son calvaire. La jeune fille l’ignore, mais ce qu’elle a vécu est encore plus terrifiant que tout ce qu’elle peut imaginer…

 

Mon avis:

A la base, ce roman a été publié chez France Loisirs sous le titre Angie 13 ans disparue. C'est sous ce titre que je l'ai lu, et sur le coup, je n'avais pas fait le rapprochement avec la ré-édition des Presses de la Cité...

 

Angie pense avoir 13 ans quand elle rentre toute seule chez elle après s'être perdue lors d'un camp scout... Enfin, ça, c'est ce qu'elle croit... En fait, elle en a 16, et ça fait 3 ans qu'elle a disparu et que tout le monde la cherche partout...

Mais alors, pourquoi ne se rappelle-t-elle de rien?

Comme tous les enfants ayant subit un traumatisme, elle commence une psychanalyse, et c'est là que la réponse à cette question va surgir: Angela souffre de Trouble Dissociatif de l'Identité, TDI... Tout simplement, elle a un dédoublement de la personnalité... Et dans son cas, c'est même plus qu'un dédoublement...

Tout au long du roman, on va faire connaissance avec ses autres "moi", ses multiples, et les raisons pour lesquelles ils sont apparus.

Et tout au long du roman, on va se demander quel rôle a ou a eu ce multiple dans la protection de son "moi" originel...

 

J'ai été captivée par cette histoire... La science actuelle est incapable de définir qui souffre ou pas de TDI, donc combien de personnes dans le monde sont atteintes de ces troubles. Tout au long du roman, on court avec elle, on se pose plein de questions, on interprête des faits, voire on anticipe des révélations (en tout cas, pour moi!)...

 

Mais dans ce roman cependant, tout paraît un peu trop facile: lorsqu'Angela commence à dire qu'elle entend des voix dans sa tête, on la prend au sérieux tout de suite, lorsqu'elle se souvient avoir été abusée dans son enfance, on la croit immédiatement et une ordonnance d'éloignement est faite tout de suite...

Autant j'ai vraiment été hapée par l'histoire et la façon dont les personnalités multiples ont été abordées, autant le reste (en fait, tout ce qui pourrait raccrocher au réel dans notre société) m'a parut un peu... Pas assez travaillé, pas assez approfondi... De même que tout ce qui traite de son évasion, trop facile et trop simple à mon goût...

On a aussi l'impression qu'Angie arrive trop facilement à gérer ce traumatisme... Même si c'est grâce à ses "alters", une ado de 16 ans ne peut pas sortir indemne d'une telle expérience, et c'est pourtant ce qui se passe!

 

En bref, ce roman m'a plu, au début je pensais avoir un vrai coup de coeur, on va de rebondissements en rebondissements, l'écriture est très fluide ce qu'il fait qu'il se lit très vite, les chapitres sont courts donc on ne se lasse pas...

Mais c'est peut-être mon côté "trop proche de la réalité" pour certains types de roman qui fait que quand même, je trouve qu'il n'est pas assez abouti... Et pourtant, dans la série "je lis des livres qui n'ont rien à voir avec la réalité", moi la fan de magie, vampires et loups-garous, je me pose là! Sauf qu'il y a certains genres littéraires où je tiens à la réalité des événements et des histoires... Mais ce n'est que mon humble avis!

 

Ma note: 13/20

 

J'ai tout de même passé un très bon moment avec ce livre!