étiquette et espionnageEtiquette et Espionnage.

Auteur: Gail Carriger.

Editeur: Orbit.

Genre: Steampunk.

Nombre de pages: 368.

Résumé:

C'est une chose que d'apprendre à faire une révérence comme il faut.

C'en est une autre que d'apprendre à la faire en lançant un couteau.

Angleterre, début du XIX° siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa pauvre mère: elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu'apprendre les bonnes manières! Mme Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady, aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Melle Géraldine pour le perfectionnement des jeunes dames de qualité.

Mais Sophronia comprend très vite que cette école n'est peut-être pas exactement ce que sa mère avait en tête. Certes, les jeunes filles y apprennent l'art de la danse, celui de se vêtir et l'étiquette; mais elles apprennent aussi à donner la mort, l'art de la diversion, et l'espionnage - le tout de maière la plus civilisée possible, bien sûr.

Cette première année au pensionnat s'annonce tout simplement passionnante.

 

Mon avis:

Ce livre faisait partie de ma PàL urgente, je vous en avais parlé ICI...

J'ai découvert Gail Carriger grâce à la série Le Protectorat de l'Ombrelle et les aventure d'Alexia Tarrabotti...

Alors forcément, moi, fan de Steampunk, quand j'ai lu la chronique sur le blog Les Lectures de Mylène, il a fallu que je le mette sur ma liste d'anniversaire, et ensuite sur ma PàL Urgente!

Et je n'ai pas été déçue!

 

J'aime la période début XIX° siècle en Angleterre, mais dans les classiques (comme ceux de Jane Austen ou des soeurs Brontë), les jeunes filles sont toujours formatées, bien élevées, et n'attendent que le mariage qui fera d'elles des Ladies...

Au Pensionnat de Melle Géraldine, on apprend à devenir une Lady... Mais on apprend à le faire tout en espionnant les gens, en se faisant passer des messages secrets et en les empoisonnant!

Quand Sophronia part de chez elle, ça commence bien, ils se font attaquer sur la route par des bandits... Et quand elle arrive à l'école (qui est un dirigeable géant en vol perpétuel) et que c'est un loup-garou qui la fait monter à bord, forcément, elle se doute de quelque chose...

Mais plus l'année avance, plus elle se dit que finalement, c'est plutôt une bonne idée que de l'avoir envoyée ici... D'autant qu'elle doit retrouver un prototype très important avant que les bandits de haut-vol ou les Vinaigriers mettent la main dessus!

Sophronia reste quand même une vrai ado, avec des réflexions et des idées très jeunes... Mais elle est aussi parfois très mature quand il s'agit de passer à l'action!

 

J'ai beaucoup aimé lire ce livre. Bien sûr, c'est du Steampunk de jeunesse, et forcément, je l'ai dévoré moins rapidement que le tome 1 du Protectorat de l'Ombrelle, parce que ça ne va pas assez vite à mon goût.

Mais il n'empêche que ce livre est frais, agréable, bourré d'humour et de touches de tolérance, c'est une aventure à laquelle on aurait aimé prendre part quand on avait 14 ans, et ça fait du bien parfois de retomber en adolescence!

 

Ma note: 16/20

 

Un chouette moment, une lecture pour ne pas se prendre la tête et se plonger dans une belle aventure! A quand une suite?