Juste-avant-le-bonheurJuste avant le bonheur.

Auteur: Agnès Ledig.

Editeur: Albin Michel.

Nombre de pages: 336.

Résumé:

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend...

Fini le: 19 janvier 2015.

 

Mon avis:

J'ai commencé ce bouquin juste après Le plus bel endroit du monde est ici et 84, Charing Cross Road. Je crois qu'à ce moment-là, j'avais envie de doudou-bouquin, de bouquin-câlin, de bouquins positifs, qui donnent envie de se rouler sous la couette au coin du feu avec une bonne tasse de thé et de ne retenir que les belles pensées qui sortent de la lecture...

Et quand j'ai commencé, c'est exactement ce que j'ai trouvé...

 

Julie n'a pas eu une vie facile... Elle tombe enceinte à 16 ans, et quand elle l'annonce à ses parents, son père la met dehors... Elle se débrouille toute seule avec Lulu, son loulou de maintenant 3 ans, en jonglant tous les mois avec le maigre salaire que lui rapporte son job de caissière...

Au boulot, c'est la misère, son patron est une ordure qui n'hésite pas à proposer des paiements en nature pour compenser les erreurs de caisses (erreurs qui arrivent après qu'une collègue pique dans la caisse de Julie) et lui fait du harcèlement moral, parce qu'il sait qu'elle n'a pas le choix...

Jusqu'au jour où arrive Paul à la caisse... Paul qui fait les courses pour la première fois de sa vie, puisqu'il vient de se faire plaquer par sa femme après 30 ans de vie commune... Paul qui ne sait pas qu'il faut peser les pommes... Et qui les pèse comme du raisin... Mais c'est pas grave, il a les moyens Paul...

Paul s'attache à Julie, alors qu'il ne l'a vue que 2 fois le temps de payer ses courses... Il l'invite d'abord à déjeuner (ce qui tombe plutôt bien, Julie n'a pas les moyens de manger le midi...) et pendant ce déjeuner, il lui propose de partir avec lui et son fils (un médecin de 33 ans, veuf depuis peu) en vacances dans sa maison en Bretagne.

Julie hésite, elle est méfiante, personne n'a jamais été gentil avec elle juste pour être gentil, sans contre-partie... Elle ne veut rien devoir à personne, surtout pas à un inconnu, mais d'un autre côté, Lulu n'a jamais vu la mer...

 

C'est comme ça que commence le périple de ces 4 âmes perdues, 3 qui ne savent plus où elles en sont, et Lulu, qui est trop petit pour savoir où il en est (et qui s'en moque d'ailleurs!).

 

Ce livre a été mon doudou jusqu'à la moitié... J'y ai cru, je me suis dit qu'elle pouvait trouver le bonheur et changer de vie grâce à sa rencontre avec Paul et Jérôme... Et là, tout bascule, c'est le drame...

Heureusement que j'étais seule à la maison, parce que je me suis retrouvée à crier "Non, pas lui!!!!!" au milieu de mon salon...

J'ai pleuré, j'ai espéré, j'ai re-pleuré... Et là, on se demande comment ça peut finir tout ça...

 

Ce bouquin, c'est comme des montagnes russes... Il commence tout en bas, il monte doucement, très haut, toujours plus haut... Et d'un seul coup, c'est la descente vertigineuse...

Je ne vous dirai pas s'il remonte après ou pas... Je veux vous laisser le temps et le plaisir de le lire et de le découvrir...

Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'espérais avoir un doudou-bouquin, et que finalement, je me suis demandé si j'avais bien fait de le lire... A moins de 80 pages de la fin, je me posais encore la question de savoir si ça valait le coup de le lire, parce que si c'était pour finir malheureuse et en larmes...

 

Mais j'ai adoré ce bouquin... Pour toutes les émotions qu'il a remué en moi, pour tous ses personnages que j'ai adoré, pour l'histoire, sans chichis, sans fioritures, sans être brodée...

Agnès Ledig a vraiment une plume qui sait nous parler et nous marquer, efficace, sans flagornerie et sans mièvreries...

 

Ma note: 19/20

 

A lire, absolument...

Et moi, je pense que je vais lire d'autres choses de cette auteure, parce que vraiment, ce livre, c'est une grosse baffe qui vous fait réagir...