si je resteSi je reste.

Auteur: Gayle Foreman.

Editeur: Pocket.

Nombre de pages: 186.

Résumé:

On n'est pas sérieux, dit-on, quand on a 17 ans. Mais Mia fait mentir l'adage. Surdouée du violoncelle, plus sage en bien des points que ses excentriques de parents, elle sait ce qu'elle vaut. Où elle va. Son petit ami, Adam, rock star en herbe, admire chez elle cette force tranquille. D'ailleurs, de toutes les filles du lycée, c'est elle qu'il a choisie. Elle qu'il ne supporte pas de voir ainsi brisée, sur un lit d'hôpital. Car tout s'est arrêté, pour Mia, ce matin-là. Un banal accident de voiture. Quand Mia se réveille, elle peut voir son corps, gisant dans un fossé. Entre la vie et la mort, elle peut tout voir, tout entendre. Son esprit vole. Ses parents et son petit frère n'ont pas eu sa chance. Mais quelle chance? Sa vie ne sera plus jamais comme avant... Le choix lui appartient, pourtant. Rester? Partir? Du fond de son coma, Mia se souvient...

Fini le: 10 octobre 2014.

Mon avis:

J'avais lu des avis plus que positifs sur la blogosphère depuis pas mal de temps à propos de ce livre... Depuis quelques mois... Quelques années?

Bref, ce livre, je l'avais d'abord mis dans ma wish-list, puis dans ma PàL, puis je l'ai oublié...

Jusqu'à ce que, il y a quelques mois, le film sorte... Quasiment en même temps que Nos étoiles contraires...

Et là, panique à bord! Vous me connaissez, je dois a-bso-lu-ment lire le livre avant d'aller voir le film, toujours!

Donc je me suis lancée... Et ça a été... Très rapide, je l'ai dévoré dans la journée!

Moralité: je n'ai pas eu le temps d'aller voir le film au cinéma (j'ai privilégié Nos étoiles contraires), et je ne l'ai toujours pas vu!

arabesque 2

Mia a 17 ans, des parents hyper cool, un petit frère plutôt sympa... C'est une virtuose du violoncelle (alors que ses parents sont plutôt rock... Allez comprendre)...

Ils doivent tous se rendre chez les grands-parents, il neige, ils décident quand même de prendre la route... Et ce qui devait arriver arriva... L'accident...

Quand Mia se réveille, elle ne comprend pas bien ce qui se passe. Son âme a été projetée hors de son corps et elle assiste à la scène juste après l'accident... Un peu comme dans une pub pour la prévention routière, violente, crue, efficace... Elle voit son petit frère, ses parents, morts tous les trois...

Puis elle se retrouve à l'hôpital, avec les machines, les bips, ses grands-parents qui font les allers-retours (parce que toute la famille n'est pas dans le même hôpital, et tout le monde n'est pas mort sur le coup). Elle voit aussi son petit-ami, Adam, rock star amateur, qui fait tout ce qu'il peut pour être auprès d'elle (mais seule la famille a accès à son lit)...

Et là, Mia doit choisir: est-ce qu'elle se laisse partir, pour rejoindre ses parents et son petit frère? Est-ce que ce qui l'attend vaut le coup? Est-ce qu'elle, elle tiendra le coup après cette perte? Qu'est-ce qui va se passer, si elle reste?...

Tout le livre se déroule sur 24h... 24h qui ont du être les plus longues de la vie de ses grands-parents et d'Adam...

Pendant ces 24h, on est dans la tête de Mia. Les flash backs qu'elle fait sont les souvenirs que tout le monde pourrait avoir: rien d'extraordinaire, une vie classique d'ado normale, avec son amitié pour Kim, son petit-ami Adam, sa passion pour la musique...

Et c'est là la force de Gayle Foreman: pas de dramatisation à outrance, ni dans les faits, ni dans les réactions des personnages, on s'identifie à Mia, on se met à sa place, on fait le parallèle avec nos propres vies, et on se pose la question de ce que nous, dans cette situation, on ferait...

Si je reste a vraiment été un livre intense, plein d'émotions, que j'ai dévoré, et une fois entamé, je n'ai pu que le lire jusqu'à la dernière ligne, le suspens étant à son comble... Il me fallait savoir, je voulais savoir...

Ma note: 18/20

Ce livre a une suite... Là où j'irai. Je le savais quand je l'ai commencé... Mais j'ai refusé de lire le synopsis, pour ne pas me spoiler, et impossible du coup de savoir ce qu'il en était... Que Mia reste ou parte, il peut y avoir une suite...

Mais quelle suite? Je vous laisse le découvrir...