Quel meilleur moment (et quelle meilleure opportunité) que la sortie du nouveau roman d'un de mes auteurs fétiches pour faire revivre ce blog?

Me voilà de retour...

Cette fois, pas de promesse en l'air du genre "je vais essayer d'être plus régulière sur mes chroniques" ou "cette fois c'est la bonne, je reprends le blog sérieusement"!

Non, cette fois, je dis juste que quand j'aurais le temps, et l'envie, et un bouquin qui en vaut la peine, je vous en parlerai.

Parce que j'ai repris le boulot à la rentrée (qui ici se fait le 10 août) et à 1h de route de chez moi, parce que la vie ici n'est pas de tout repos, parce qu'il recommence à faire très très chaud, je ne vais pas prendre de bonne résolution. Si ce n'est la résolution de faire comme je le sens et comme j'en ai envie! Elle est plutôt pas mal, cette résolution, non?

 

Bon, trèves de bavardages, passons au sujet de cet article...

Le nouveau roman de Gilles Legardinier!!!!!

 

CVT_Quelquun-pour-qui-trembler_7038Quelqu'un pour qui trembler.

Auteur: Gilles Legardinier.

Editeur: Fleuve Edition.

Nombre de pages: 429.

Résumé:

Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies. 

 

Mon avis:

Je suis une grande fan des romans de Gilles Legardinier...

Avec ma Maman, tous les ans, on se tire la bourre à savoir qui l'aura en premier et qui le lira en premier... Depuis que je vis à Tahiti, j'ai un handicap supplémentaire, on ne reçoit pas toujours les nouveautés au moment de la sortie (ça dépend des livraisons des bateaux, donc c'est plutôt "au petit bonheur la chance")... Mais ça fait 2 ans que j'y arrive, que je l'ai (presque) en même temps qu'elle, et que je le lis dans la foulée!

Donc là, date de sortie le 1er octobre, j'ai réussi à l'avoir (heure locale bien sûre) le 1er dans l'après-midi! Aussitôt en ma possession, aussitôt commencé.

 

Comme fréquemment pour ses romans, Gilles Legardinier nous offre une couverture colorée avec un chat. C'est d'ailleurs ce qui m'avait fait acheter le premier roman de lui que j'ai lu, Demain j'arrête!, j'avais adoré le chat coiffé d'un bonnet péruvien!

Là, juste une petite patoune, toute douce, qui ressemble à un nounours... Je pressens le livre-doudou-câlin!!!!!

Dès le début, on est bercé par la plume de l'auteur. C'est très bien écrit, fluide, et il sait nous emporter à l'autre bout du monde en quelques lignes.

Thomas, médecin, est parti travailler pour une ONG il y a presque 20 ans... Et au fil de ses missions, il s'est plus ou moins installé en Inde, dans un petit village qui l'a adopté et en qui il a trouvé une famille de substitution.

Jusqu'au jour où il apprend que la femme qu'il a quittée pour sauver le monde a eu une fille de lui...

Il n'hésite pas et rentre en France...

Et c'est là que commence le côté déjanté des histoires de Gilles Legardinier: pour se rapprocher d'elle, il reprend la direction d'une toute petite maison de retraite (5 pensionnaires) dans la ville où elle habite, et commence à la suivre en cachette...

Grâce aux petits vieux de la maison de retraite (basée dans une ancienne crèche, entre une usine désafectée et un dépotoire si je me rappelle bien) et à Pauline, l'infirmière qui s'occuper des soins dans la maison de retraite, il va tout faire pour se rapprocher de sa fille, mais sans que celle-ci le sache...

 

Evidemment, tout le long du bouquin je me suis dit "mais dans la vraie vie, d'abord ça ne fonctionne jamais ce genre de trucs, et en plus, y'a que les psychopates qui pensent comme ça"!

Mais Thomas n'est pas un malade mental... C'est un papa, qui ne sait pas ce que c'est d'être papa, mais qui veut s'assurer que sa fille soit heureuse, quoi qu'il en coûte...

 

Ce que j'aime chez Gilles Legardinier, c'est que les personnages sont hypers fouillés et vraiment très attachants. Dans ce roman, les petits vieux sont extraordinaires!!!!! Complètement barrés, mais tellement drôles!!!!! Il y a l'ancien militaire, très carré à l'extérieur mais tendre à l'intérieur, celui qui se gave de bonbons à longueur de journées et qui se rend compte que l'électricité ça lui fait du bien, celle qui entend des voix, celle qui adopte les chats...

Il est capable de nous faire passer du rire aux larmes (parfois dans la même phrase, c'est dire le talent du Môssieur), de nous chambouler, de nous redonner foi en la nature humaine (et on en a tellement besoin par les temps qui courent...).

C'est un livre-doudou, un peu comme Complètement crâmé, drôle, déjanté, amusant et attendrissant...

Il arrive de façon très légère à nous faire réfléchir sur des thèmes beaucoup plus sérieux, comme l'amour paternel, comment se mettre en retrait pour ses enfants, ou encore notre société de surconsommation et la futilité de nos petits problèmes comparés à ceux que rencontrent les gens ailleurs dans le monde...

Une fois de plus, Gilles Legardinier a mérité son surnom de "Feel Good Book", on est sûr de trouver des câlins et du réconfort en lisant un de ces romans!

Je sais qu'il a écrit d'autres livres: thriller, jeunesse... Je les ai dans ma PàL... Mais je n'ose pas me plonger dedans... J'ai peur de moins apprécier après ses doudous-livres, et j'ai pas envie, c'est mon petit plaisir une fois par an, et j'ai envie de le garder!

Ma note: 20/20coeur

 

Evidemment, c'est un coup de coeur!

Peut-être que grâce à cette pépite ma panne de lecture sera terminée!

Qui sait? Seul l'avenir livresque nous le dira!!!!!